Le son des Nébuleuses

Polvere, Idrogeno e Plasma provient d’une sélection de confiture utilisant le Pengrain: synthèse granulaire dans Max / MSP développée à Paris en collaboration avec Michele Tadini. Le résultat est un mélange de musique fractale, avant-gardiste et contemporaine pour décrire des orbites d’amas d’étoiles lointaines impossibles à atteindre, mais possibles à contempler de très loin.

Snare on