| Concept |

Facebook Twitter Instagram YouTube Tumblr Soundcloud

| Concept |

Toute la musique de Slow Wave Sleep, ainsi que les clips vidéo et les autres contenus secondaires, sont basés sur un concept, une saga surréaliste à laquelle les chansons se réfèrent de manière non explicite. Chaque sortie est un chapitre d’une saga inspirée de la réalité, aussi extrême que dans les rêves. Le sommeil lent, est en fait la troisième (peut-être même la quatrième) étape du sommeil, celle où l’on réduit au minimum les fonctions vitales, dans laquelle on entre dans un état d’hypnose totale dont on ne se souvient de rien. C’est là que les souvenirs se mélangent pour créer des rêves, et ceux qui nous viennent ne sont qu’une petite partie de la phase REM avant que nous nous réveillions.

Slow Wave Sleep raconte les rêves de Rèfles, un personnage fictif.

Dans les huit premiers épisodes, certains détails sur le protagoniste ont été révélés et dans les premières démos, dans les trois premiers volumes de Hypnagogic, L’Ultimo Uomo, Chroma, tout s’est passé dans la dimension des Archétypes d’une manière apparemment déconnectée (voyages fréquents dans le temps, changements interplanétaires, aventures dans les sept stades du chakra etc.), avec Spiro nell’Ecosistema, le troisième disque, Natura Morta, le quatrième album de remix et le ep Points l’action se déplace vers la Terre et suppose une linéarité.

Il est composé d’émotions refoulées, qui sous forme de plasma noir errent dans une seule direction pour s’accumuler dans une masse liquide: son corps. Au fil du temps, il a acquis sa propre conscience et vit dans une dimension parallèle avec d’autres Archétypes. Il ne peut communiquer avec les humains qu’à travers les rêves et l’art.

Rèfòes a été emprisonné pour avoir acquis une masse trop grande: avec la diffusion d’Internet, les émotions refoulées ont augmenté de façon exponentielle, et maintenant les autres Archétypes redoutent cette énorme accumulation de pouvoir, bien que de nature pacifique. De prison, il parvient à envoyer un fragment de lui-même sur Terre qui prend possession du corps de Spiro, un pêcheur solitaire sur le Rhin. Sa mission est de rendre les émotions refoulées aux humains pour que Rèfles retourne à son stade d’origine et peut revenir à la liberté, se révélant inoffensif. Pour ce faire, Spiro peint trois bandes sur les visages des gens avec son sang noir. Le côté gauche de son corps est en fait fait du même matériau que Rèfles, tandis que l’autre moitié de sang normal afin de conserver les traits humains. Il a toujours un couteau dans sa poche pour entailler sa main gauche où il trempe le pinceau dans du plasma noir. Son côté humain, cependant, a un effet secondaire: dans les moments de tension, il peut exploser de colère, une fureur aveugle dont il ne peut se calmer que par une douleur intense. Pour ce faire, il se mord la paume droite, essayant toujours de ne pas éveiller les soupçons. Spiro a été repéré dans les bois par un groupe de randonneurs, qui sera le premier sur lequel il effectuera le rituel, la nuit, sans être découvert. Après quelques approches prudentes, le groupe d’amis pourra amener Spiro à raconter son histoire. Ils décident de l’aider et de l’emmener en ville.